Bilan de compétences : accélérateur de reconversion professionnelle

bilan de compétence

Après la réflexion, le temps de l’action !

Hello there !

Comment se passe votre réflexion ? À ce stade, vous allez sans doute vous reconnaître dans une de ces 3 teams :

Team A – Vous avez la confirmation que vous êtes à la bonne place (champagne !)

Team B – Vous savez quel est le métier de vos rêves, mais vous ne voyez pas comment là, maintenant, tout de suite, vous pourriez y accéder

Team C – Vous savez que vous n’êtes pas à la bonne place (même si c’est juste une toute petite voix qui vous le dit) et qu’un jour vous aurez un métier qui vous correspond vraiment… Mais lequel ?

 


Parenthèse pour la Team C

Se remettre en question et prendre conscience que quelque chose ne va pas est une des étapes les plus importantes de ce cheminement. Et certainement pas la plus simple ! Elle vous pousse à remettre en question vos croyances et vos décisions passées. Être là où vous en êtes aujourd’hui a pu demander des sacrifices financiers, des efforts de la part de vos parents, des heures de travail acharné dont il est peut-être difficile de se détacher.
Alors, laissez-vous le temps de la réflexion, puis passez à l’action. J’insiste sur le « passez à l’action » ! Nous avons une grande capacité à accepter des situations qui ne nous conviennent pas (la fameuse résilience), alors dans les moments où vous aurez envie vous reposer sur vos lauriers rappelez-vous ceci : ne vous contentez pas de peu, on a qu’une seule vie, ce serait dommage de la vivre en demi-teinte vous ne trouvez pas ?


 

Maintenant qu’on est tous à cheval entre une énorme motivation et une bonne dépression, il s’agit de faire pencher la balance du bon côté ! Passons à l’action !

Nos goûts, nos envies, notre budget, etc. évoluent tout au long de notre vie, on peut tous être amenés à s’interroger sur notre carrière. Il est même sain de se poser une fois par an les questions mentionnées dans l’article précédent.

 

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

D’après le site du gouvernement : « Le bilan de compétences permet d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations en appui d’un projet d’évolution professionnelle et, le cas échéant, de formation. ». Tous les mots clés y sont :

  1. Compétences
  2. Aptitudes
  3. Motivations
  4. Projet d’évolution pro
  5. Formation

On fait le point sur les 2 premières, on fait une introspection pour la 3ᵉ, on met en place la 4ᵉ et la 5ᵉ découle ou non de tout ça !

 

Est-ce que le bilan de compétences est fait pour moi ?

Très certainement, si vous vous retrouvez dans une ou plusieurs de ces interrogations :

  • J’aimerais changer de métier, mais je ne sais pas quoi faire
  • J’ai l’impression de rien savoir faire à part mon métier actuel
  • J’ai plein d’envies, je suis incapable de choisir la voie à privilégier
  • Je m’ennuie dans mon travail, je sens que je pourrais faire mieux, mais je ne vois pas comment
  • J’aimerais faire évoluer ma carrière, mais je ne sais pas dans quelle direction
  • Lors de mes entretiens annuels j’ai du mal à montrer ma valeur ajoutée

.

Qu’est-ce que je peux attendre d’un bilan de compétences ?

Que vous soyez de la team A, B ou C, je peux vous assurer que vous ne regretterez pas l’expérience. J’irai même plus loin (attention on ne m’arrête plus) : tout le monde gagnerait à faire un bilan de compétence au moins une fois dans sa vie !

Pour vous. Quelle que soit votre situation actuelle, vous allez vous redécouvrir, reprendre confiance en vous et vous rendre compte de la valeur de votre travail. Vous allez aussi déconstruire toutes vos certitudes, vos a priori et découvrir un nouveau champ des possibles. En claire, potentiellement votre vie va changer, et vous serez aux commandes !

Pour votre employeur. Ce changement pourra être bénéfique pour lui également, c’est d’ailleurs pour ça que certaines entreprises financent ces bilans à leurs collaborateurs. Vous allez déployer un nouveau potentiel qui pourrait lui être utile, vous serez plus épanoui, plus investi.

Pour la société en général. C’est un vaste sujet qui mériterait un article à lui tout seul, mais pour faire court je suis persuadée qu’encourager les gens à exploiter leur plein potentiel est bénéfique pour la société. De nouvelles idées naissent, des talents émergent, les gens sont plus heureux, plus productifs, plus créatifs, ils apportent réellement quelque chose au monde qui les entoure.

 

Quelques exemples de scénarios possibles suite à ce bilan

Il existe une multitude d’issues possibles à ces bilans (tout le monde ne passe pas du métier d’avocat à humoriste, même si c’est une reconversion extrêmement cool, on est d’accord !), par exemple :

  • Rester dans votre entreprise, mais revisiter votre travail du quotidien ou changer de poste en interne
  • Quitter votre entreprise pour une autre, tout en gardant les mêmes fonctions, pour trouver un environnement de travail dans lequel vous serez plus épanoui
  • Faire un 180° en réalisant votre rêve grâce à l’accompagnement de ce bilan qui vous permettra de mettre en place la formation adaptée à votre projet
  • Découvrir un métier que vous ne connaissiez pas ou découvrir que vous pouvez faire de certaines de vos compétences un métier

 

 

Mon expérience : le bilan de compétence collectif avec Switch Collective

Le déclic est venu de cette vidéo

Le bouche-à-oreille a mis sur ma route Switch Collective et ça a été une vraie réussite ! Pour savoir si leur approche vous parle, je vous encourage à regarder les vidéos de leur chaîne Youtube. Regardez aussi ce qui se fait près de chez vous, interrogez les personnes de votre entourage ayant déjà fait un bilan de compétence, prenez le temps de comparer avant de choisir le programme/format qui vous conviendra le mieux.

Quand il s’agit d’effort, je suis plutôt quelqu’un d’individuel et le côté collectif m’a fait hésiter. Pourtant, je peux vous dire que le chat sauvage que je suis a finalement adoré le collectif ! En bref :

  • Être avec d’autres personnes vivant la même remise en question s’est avéré rassurant. Des hommes, des femmes, de 24 à 60 ans, des profils et des trajectoires variés, tous dans une démarche positive. Savoir qu’on était tous dans le même bateau était apaisant.
  • Chaque réunion se transforme en un brainstorming géant : on se fait mutuellement découvrir des métiers, on se présente untel qui connaît untel, le beau-frère est dans telle entreprise, la meilleure amie s’est reconvertie dans tel secteur. Il n’est pas rare non plus de recevoir un message perso disant « tiens, j’ai vu ça, ça m’a fait penser à notre discussion de lundi dernier ». Tout le monde pense à tout le monde de manière naturelle.
  • Ce type de collectif redonne foi en l’humain : après des expériences pro au goût amer, j’ai découvert le bonheur d’être avec un groupe où la bienveillance est de mise, où les échanges sont riches. J’ai aussi eu la chance de découvrir des personnes passionnantes et passionnées, attachantes, aux projets variés et inspirants.
  • J’ai pris une bonne dose de confiance en moi ! Tous les exercices proposés m’ont aidée à prendre conscience de mes capacités et des aptitudes développées lors de mes expériences pro et perso.
  • J’ai découvert que tout était possible et que j’avais le droit de rêver au job idéal en voyant les projets des uns et des autres et la grande variété des parcours.
  • J’ai développé des outils qui me seront utiles toute ma vie. Les jours de doute, je reprendrai tout le travail fait avec eux et je remettrai mes réponses à jour pour voir où j’en suis.

 

Vous sautez le pas ? Voici quelques conseils

Attention aux charlatans ! Vous allez vite vous rendre compte que l’offre est (très) large. Pour éviter au maximum les mauvaises surprises, privilégiez le bouche-à-oreille et tournez-vous vers un organisme certifié par Pôle Emploi, éligible aux CPF.

Soyez prêt à y consacrer le temps nécessaire. Entre les séances avec votre formateur, le travail à faire à la maison et toutes les réflexions qui s’ensuivent vous allez être bien occupé. Ça en vaudra la peine, allez-y à fond !

Assurez-vous d’avoir l’énergie nécessaire. Se remettre en question, douter, s’ouvrir, découvrir, déchanter… Ne faites pas de bilan de compétence si vous êtes en plein burn/bore out ou dépression par exemple. Vous devez vous sentir prêt et mentalement disponible.

 

J’espère que vous y voyez plus clair concernant ces fameux bilans. On se retrouve rapidement pour parler organisation de reconversion !

 

Bien à vous,

 

La Panthère Verte

Partager cet article

Sur le même thème

80 réponses

  1. Ping : black cialis
  2. Ping : viagra super
  3. Ping : viagra 500mg
  4. Ping : viagra womens
  5. Ping : flagyl lawsuits
  6. Ping : bactrim define
  7. Ping : lasix furix
  8. Ping : rybelsus sglt2
  9. Ping : zoloft review
  10. Ping : www duloxetine

Laisser un commentaire